{$impression.defaut.textAlt}

Jean-Paul Delessard

Flux Rss
Module Addthis
{$temp.barre_outils.print.fr}
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Jean-Paul Delessard

Motsments

Préfacer ce dernier ouvrage de Jean-Paul Delessard « Motsments » est pour moi un grand bonheur : non seulement parce que Jean-Paul Delessard est un ami de toujours, témoin, justement, des bons mais aussi des difficiles momentsde la vie, mais surtout parce qu’il peaufine, au fil des ans, une œuvre originale et attachante où l’on découvre, touche par touche, le talent de l’écrivain - le vrai écrivain -  qu’il est.
Original justement ce titre un peu insolite «  Motsments » qui suggère l’exercice de style. Pourquoi pas ? D’aucuns avant lui s’y sont essayés avec bonheur (Raymond Queneau, Georges Perec…) et je ne doute pas que Jean-Paul Delessard y excelle aussi ; mais il ne s’agit pas ici d’un simple exercice de style ou de jeux de mots : ces nouvelles ne restent pas » à la surface des mots » mais nous plongent au cœur d’une réalité plus profonde et pourtant si simple : celle du quotidien, et des hommes et des femmes qui le vivent, quotidien banal en apparence mais cependant empreint, souvent,  d’une poésie tranquille ; et puis, parfois, ce quotidien vire au tragique et le temps paisible devient soudain le temps de l’horreur ( « mots à mort » , « maux d’avion ») ou, alors, ces deux temps se superposent sans que la tragédie du moment ne semble devoir affecter la routine du quotidien ( l’étonnante nouvelle de « la blanquette de veau « ).
Le temps, précisément, le temps présent que l’on voudrait figer mais qui, hélas, fuit inexorablement, est au cœur de ces nouvelles où l’auteur, agissant, comme il l’explique lui-même, à la manière d’un naturaliste, s’efforce de saisir ses personnages à un moment précis du temps présent. C’est ce qui leur donne leur consistance et  leur vérité. J’avais déjà noté cela dans l’un des ouvrages précédents de notre auteur, « Orbes noirs » ; aujourd’hui ces nouvelles nous livrent toute une série de savoureux personnages, vivant leur quotidien « normal »,  si normal qu’il revêt presque un caractère universel. Lisant et relisant ces nouvelles : «  les jeannotes », «  les vieux de l’aven » « infamots » « pêcheurs à la ligne »…), j’y trouve des accents à la Jules Renard, voire à la Maupassant. Et puis, dans un registre  différent, les « maux de mer » nous content l’épopée jubilatoire de trois hommes dans un bateau, clin d’œil à Jerome K Jerome ?
 
Je conclurai ici cette préface que j’ai promis de faire courte : d’une part, parce que je ne veux pas retarder outre mesure le moment (motsments) où le lecteur pourra découvrir les nouvelles qui suivent et, d’autre part, parce que l’œuvre de Jean-Paul Delessard se passe très bien de toute exégèse.


Biographie

« J’aime, dit-il, les mots et les histoires surtout celles qui éclairent l’homme de l’intérieur et mettent à nu ce qui palpite en lui de fort et de fragile, d’obscur et de lumineux.. J’aime à approcher, autant qu’il est possible, de cette part mystérieuse et secrète qui guide chacun de nous et le plus souvent à notre insu. Le temps qui passe et nous échappe, le grand tourbillon de la vie qui nous emporte, la singulière absence du présent… autant de sujets qui m’interpellent et m’assurent d’inépuisables sujets d’écriture. »  
 
Depuis un peu plus de quarante ans, Jean Paul Delessard habite Sarzeau, petite commune du littoral breton, ouverte sur l’Océan au sud et sur le Golfe du Morbihan au nord. Maintenant retraité, il consacre à l’écriture le temps qu’il vole à la navigation à voile et au jardinage.

Bibliographie

  • Motsments,(éditions Publibook)
  • Mailer Daemon, (éditions Publibook)
  • La Vie d’Elsa, (éditions Publibook)
  • Orbes noirs, (éditions Publibook)
  • Comment fais-tu l’amour Martine, (théâtre)
  • Le Cœur averse, (éditions du Petit véhicule)
  • Mémoire d’oiseau, (éditions du Petit véhicule)
  • La Vie brisée des anges, (éditions du Petit véhicule)

RETROUVEZ NOUS SUR FacebookTwitter


ORGANISATION

Direction de l’événementiel - Pôle animation
02 97 01 62 30
contact.evenementiel@mairie-vannes.fr

VILLE DE VANNES

Place Maurice Marchais - BP 509
56019 Vannes Cedex