{$impression.defaut.textAlt}

Olivia Burton et Mahi Grand

Flux Rss
Module Addthis
{$temp.barre_outils.print.fr}
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Olivia Burton et Mahi Grand

Un Anglais dans mon arbre

En 2015, le tandem Burton-Grand se fait remarquer avec son premier roman graphique, L’Algérie c’est beau comme l’Amérique (Steinkis).
Entre autofiction et récit de voyage, le livre envoie Olivia Burton, petite fille de pieds-noirs, au fin fond de l’Algérie actuelle, à la recherche hasardeuse de la maison de ses grands-parents dans les Aurès.
Le même dispositif préside au fonctionnement d’Un Anglais dans mon arbre. Lors de l’enterrement de son père, Olivia apprend par un oncle qu’elle descendrait de Sir Richard Francis Burton, explorateur britannique du xix e siècle, découvreur avec John Speke des sources du Nil. Cette filiation extraordinaire expliquerait les absences d’un géniteur à éclipses. Bon sang ne sachant mentir, cet Anglais dans son arbre généalogique sert de prétexte à l’intrépide auteure pour se lancer dans une folle équipée autour du monde, qui la conduit de Londres à Trieste et à Zanzibar, jusqu’au Rwanda où le Nil, « Père des eaux », prend sa source. Sur les traces de cet ancêtre hypothétique, extravagant aventurier épris des civilisations indiennes et moyen-orientales, amateur de harems, premier pèlerin chrétien infiltré à La Mecque grimé en soufi, traducteur des Mille et Une Nuits et du Kamasoutra, dont la postérité fut injustement éclipsée par celle de son contemporain Livingstone, Olivia multiplie les rencontres, les déconvenues, les impostures, les instants d’exaltation et les heures de grande solitude. Par chance, le spectre cabotin de Sir Richard, conjuré par la lecture obsessionnelle de tout ce qui a été écrit sur ou par lui, voyage à ses côtés, offrant en contrepoint ses commentaires, ses anecdotes et ses visions épiques du continent africain tel que le percevait le glorieux Empire britannique. De ce double récit naît un portrait magnifiquement contrasté de l’Afrique du xix e et de celle d’aujourd’hui.
Détail de taille : l’aventure a vraiment été vécue, le grand périple accompli par Olivia Burton. Et ce qu’elle en a rapporté pour le livrer au crayon amusé et passionné de Mahi Grand constitue l’étonnante base d’un ouvrage qui mêle avec finesse les ingrédients du roman familial, du récit d’aventure, du reportage, du biopic, fondus dans le creuset du roman graphique, nappés d’une bonne couche d’humour british


Coup de coeur de la librairie L'archipel des mots


Biographie

Olivia Burton
Après une agrégation de lettres modernes, Olivia Burton se dirige vers le théâtre.
Assistante à la mise en scène, puis dramaturge, adaptatrice et conseillère artistique, elle collabore avec différentes compagnies. En 2017, elle adapte et met en scène La Romancière et l’Archéologue d’Agatha Christie, une lecture dessinée, au Louvre-Lens. En parallèle, elle mène un travail d’auteure pour le documentaire (Les Mains bleues, 2002, Contre-jour,2006) et la bande dessinée (Chair de poule, illustrations Delphine Guichard, 2005, et avec Mahi Grand, Le Testament d’Aimé, 2005, L’Algérie c’est beau comme
L’Amérique, 2015).

Mahi Grand,
En 1996, diplôme des Arts décoratifs en poche, Mahi Grand devient scénographe pour le théâtre. Il décore et habille les spectacles de Laurent Rogero, Julia Vidit, Thierry Thieu Niang ou Olivia Grandville.Puis il s’oriente vers le cinéma, où iltravaille pour des réalisateurs tels que Bruno Dumont, Noémie Lvovsky, Roschdy Zem ou Xavier Giannoli. Il développe en parallèle son travail de plasticien, commesculpteur, peintre, dessinateur. Il a pu goûter aux joies de l’édition avec Les Bons
Conseils du professeur Corbiniou de PierreDesproges (1998),
Le Testament d’Aimé(2005) et L’Algérie c’est beau comme l’Amérique (2015) avec Olivia Burton.

Bibliographie

Olivia Burton

  • Les Mains bleues, 2002
  • Contre-jour,2006
  • Chair de poule, illustrations Delphine Guichard, 2005
  • Le Testament d’Aimé, 2005
  • L’Algérie c’est beau comme L’Amérique, 2015. avec Mahi Grand



Mahi Grand

  • Conseils du professeur Corbiniou de PierreDesproges (1998)
  • Le Testament d’Aimé (2005)
  • L’Algérie c’est beau comme l’Amérique (2015) avec Olivia Burton

          RETROUVEZ NOUS SUR FacebookTwitter


          ORGANISATION

          Direction de l’événementiel - Pôle animation
          02 97 01 62 30
          contact.evenementiel@mairie-vannes.fr

          VILLE DE VANNES

          Place Maurice Marchais - BP 509
          56019 Vannes Cedex