{$impression.defaut.textAlt}

ARZ Roger

Flux Rss
Module Addthis
{$temp.barre_outils.print.fr}
Diminuer la taille du texte Changer la taille du texte Agrandir la taille du texte

Roger Arz

Du paradis à l’enfer. Agadir – 1960

Le destin a voulu que Julian Boulven soit présent en cette funeste nuit du 29 février 1960 à la base aéronavale d’Agadir au Maroc quand, en quelques secondes, un terrible tremblement de terre raye de la carte une ville de quarante-cinq mille habitants, faisant plus de quinze mille morts et environ vingt mille blessés. Le jeune Breton, en tant qu'appelé au service national, en mission d'assistance dans cet ancien protectorat français, fait alors partie des mille quatre cents marins épargnés qui participeront aux premiers secours d’urgence.
À son arrivée, il avait pourtant découvert un petit coin de paradis, ensoleillé, aux parfums d'Orient, où cohabitait en bonne entente une population d'origine diverse. Quelques jours plus tard, il se retrouve avec ses camarades de la marine plongé dans la fournaise d'un véritable enfer pestilentiel.
Ce n'est que cinquante ans plus tard, après sa rencontre avec Youssef, survivant du séisme d'Agadir, qu'il raconte ce qu'il a vécu alors qu'il n'avait que vingt ans. L'histoire commence sur sa terre natale nichée dans le golfe du Morbihan, la veille de son départ au service national...


Biographie

Né au bord du Golfe du Morbihan, après avoir servi une trentaine d'années en Police judiciaire, retraité Commandant de Police, je suis de retour aux sources, à Baden.
A l'adolescence, attiré par la découverte de l'ailleurs, comme beaucoup de bretons, j'embarquais pour quelques années de navigation au longs cours. Le service militaire de 28 mois, accompli dans l'Aéronavale des années 60, majoritairement au Maroc, m'a confronté à une tragédie inoubliable, qui constitue l'inspiration de mon dernier livre. En entrant dans la vie professionnelle, j'ai opté pour la Police Judiciaire, plus par besoin d'être utile que par vocation.
L'exercice du métier d'Officier de Police Judiciaire, pendant une bonne partie de son existence, sur le terrain, conduit nécessairement à être confronté à une multitude d'affaires criminelles, dramatiques, complexes, drôles aussi parfois et, certaines, très marquantes. Cette expérience, humainement très enrichissante, aiguise forcément le sens de l'observation et force à la réflexion.

Bibliographie

  • Disparition tragique en Morbihan – La Société des Ecrivains
  • Mystère dans le Golfe du Morbihan – Liv'Editions

 

 

 

RETROUVEZ NOUS SUR FacebookTwitter


ORGANISATION

Direction de l’événementiel - Pôle animation
02 97 01 62 30
contact.evenementiel@mairie-vannes.fr

VILLE DE VANNES

Place Maurice Marchais - BP 509
56019 Vannes Cedex